Ou placer le lombricomposteur
           * La température
   Les vers seront à leur aise à des températures allant de 15°C à 25°C : si l’on s’éloigne de se registre, leur activité ralentira et leur population pourra décliner.
   Attention de ne pas les surexposer en plein soleil, ni sous une pluie abondante au risque de les noyer!
   A l'arrivée des grands froids, les rentrer à l'intérieur pour les protéger des gelées.
           * Aération
   Pour que le processus de décomposition s’effectue avec un bon apport en oxygène, il doit y avoir une bonne circulation de l'air, un échange qui se fasse entre l'intérieur et l'extérieur de votre lombricomposteur.
  La récolte: l'or noir du jardinier
           * La récolte
  Vous pourrez récolter au bout de trois à six mois d’activité dans votre lombricomposteur.
   Avant de récolter il faudra faire migrer les vers, dans une nouvelle litière avec apport de nourriture fraîche.
(La méthode de migration varie selon le type de lombricomposteur utilisé.)
   Après environ trois semaines de migration des vers,  vous pourrez récolter.
           * Le lombricompost
   Beaucoup plus qu'un simple engrais, il apporte des éléments nutritifs essentiels sur une longue période à vos plantes. Elles seront plus productives et résistantes aux parasites et aux maladies. Vous n’aurez plus besoin d'utilisez des engrais chimiques.
   Afin d'obtenir un excellent terreau pour les plantes du jardin, vous pourrez mélanger une partie du lombricompost avec trois ou quatre parties de terreau tout usage.
   Pour vos plantes d'intérieur, vous pourrez remplacer un à deux centimètres de terreau, par du lombricompost en prenant soins de ménager les racines.
           * Le percolât ou « thé » de compost (préparé avec du lombricompost recouvert d'un morceau de tissus et immergé dans de l'eau, au bout d'un jour ou deux  vous obtiendrez un liquide foncé à diluer.)
   Collecté dans le plateau de drainage sous le lombricomposteur, il peut être utilisé comme engrais liquide, à condition de le diluer dans 10 volumes d’eau car il est très concentré. Cette solution constituera un très bon tonique pour les plantes.
   Il pourra s'employer par arrosage ou vaporisation.
           * Vous ne jardinez pas...
   Si vous ne jardinez pas, donner votre récolte à vos amis qui peuvent en avoir besoin ou sinon pourquoi ne pas l'épandre aux pieds des arbres ou arbustes de votre quartier.
  Comment mettre en œuvre le lombricompostage
      Il vous faut:
           * Un lombricomposteur
  Il en existe de toutes sortes en vente dans le commerce, en matière synthétique recyclée de forme ronde ou carré. Il en existe aussi en bois.
   Si vous êtes bricoleur, vous pouvez aussi le réaliser vous-même et à moindre coût:
     - avec des boîtes à poissons récupérées sur le marché
     - des caisses plastiques empilables achetées dans un magasin de bricolage
     - avec du bois de récupération (palettes)
           * Des vers
   Communément appelé  ver de terre, lombric ou ver à compost, celui le plus utilisé pour le lombricompostage se nomme:
     - Eisenia foetida ou "ver du fumier", rouge tigré de gris ou de jaune qui préfère les matières en décomposition
   L'autre type de ver:      
     - Eisenia andreï ou "ver de Californie", rouge vif, qui préfère la matière organique fraîche
   Complémentaires, il est possible d’avoir ces deux espèces dans son lombricomposteur.
   Le vers peut transformer chaque jour une quantité de matière organique équivalente à plus de la moitié de son poids (par exemple: 500 g de vers peuvent consommer 250 g de matière organique par jour).
   Des le départ, procurez vous au minimum 500g de vers, sachant que cette population peut doubler tous les trois ou quatre mois.
   Pour s'en procurer, demander à quelqu'un qui possède déjà un lombricomposteur de vous en donner, ou sinon vous pouvez en acheter.
           * Une litière
   Pour les lombricomposteur, la litière est donc à la fois un milieu de vie et une source de nourriture.
   Celle-ci doit  retenir l’humidité tout en étant assez légère pour permettre une bonne aération. De plus, comme la plupart des résidus alimentaires à composter sont des matières fraîches et riches en azote, il est important que le processus de décomposition soit équilibré par un apport de matière riche en carbone: la litière remplira ce rôle.
   Elle est composée:
     - de papier journal déchiqueté en petits morceaux (La présence d’encre ne pose pas de problème, les métaux toxiques qu’elle contenait par le passé sont aujourd'hui proscrits. Il faut tout de même éviter le papier glacé ou fortement imprimé) ou de carton déchiré (boîte à œufs, carton de pizza humidifié, rouleau de papier toilette ou essuie tout vide, essuie tout et serviette en papier, sciure de feuillus sauf le Chêne et Châtaigner)
     - d'une couche de terreau d’environ 4 cm d’épaisseur
     - d'une poignée de sable, ou de terreau qui en contient (De par leurs propriétés abrasives, les grains de sable favorisent la dégradation des aliments dans le tube digestif du ver)
     - ajouter un peux d’eau à la matière sèche pour humidifier la litière sans pour autant la faire dégoutter
     - déposez les vers sur la litière, attendre qu'ils s’enfouissent
     - mettre une très petite quantité de matière organique
     - recouvrir à nouveau de litière
  Nos amis les Lombrics!
      Le lombricompostage (ou « vermicompostage ») est une méthode de compostage. Elle peut se pratiquer chez soit, à l'intérieur ou en extérieur, et repose sur le travail des lombrics (vers de terre) spécialisés dans la décomposition de la matière organique.
      Nécessitant peu de matériel, le lombricompostage permet de transformer les résidus de cuisine et de jardinage en un riche amendement appelé « lombricompost », ainsi qu'en un riche fertilisant appelé « percolât » (ou « thé de compost »).
      Le percolât peut être utilisé comme engrais liquide, à condition de le diluer dans 10 volumes d’eau car il est très concentré. Ces deux éléments vont contribuer à la bonne santé de vos plantes d'intérieur ou de votre jardin.
Lombricompostage
  Une façon de traiter vos résidus organiques
  La nourriture des vers
      Utilisez un contenant fermé, puis accumuler  vos déchets finement découpés avant de les ajouter à votre lombricomposteur, en moyenne de une à trois fois part semaine. Ceci permettra de fournir une nourriture légèrement fanée et vous évitera d’ouvrir le lombricomposteur à chaque fois que vous aurez une épluchure à jeter.
Lorsqu’on ajoute la nourriture dans le lombricomposteur, recouvrir d’une fine couche de litière
           * Ce que les vers vont manger
  Toutes les matières biodégradables et d’origine végétale vont assurer la santé de l’écosystème et la qualité du lombricompost. Exceptions pour les agrumes et les oignons beaucoup trop acides.
           * Au menu
   Vous pouvez leur donner:
     - Résidus de légumes et de fruits
     - Résidus de plantes
     - Pain et pâtes à pizza
     - Sachets de thés
     - Marc de café et son filtre
     - Riz et pâtes alimentaires sans huile ni assaisonnement
     - Coquilles d’œufs broyées
   Surtout pas:      
     - Résidus de viande et de poisson
     - Des corps gras comme des graisses, de l'huile, du beurre etc.
     - Résidus à base de sel ou vinaigrés
     - Matières fécales d’animaux ou d’oiseaux
   Cas particuliers:
     - Les épluchures de pommes de terre prennent plus de temps à se décomposer donc elles doivent être découpées très finement sinon elles risquent de germer!
     - Les produits laitiers tel que le fromage, s'ils sont entamés par les moisissures, peuvent être mis dans le lombricomposteur.
  Conclusion
      Essayé c’est l’adopter, vous recyclez jusqu'à 30% de vos déchets de cuisine et vous récoltez un compost 100% naturel.
      Suite à ce dossier, si vous souhaitez vous lancer dans l’aventure, n’hésitez pas à consulter sur internet où vous trouverez plusieurs expériences liées à ce sujet.
      Il ne me reste plus qu’a vous souhaitez un excellent lombricompostage !
Chercher
Liens utiles
Plan du site
Conditions Générales de Services
Contact
Qui suis-je?
Dossiers
Aidemultiservices
A la Une
Annuaires
Annuaire de sites Net-liens
 
© 2009-2014 aidemultiservices.com - Tous droits réservés
Multiservice sur votre guide des Landes
WL Rank
annuaire top lien
services à la personne site
Tartas sur votre guide des Landes
* Sécurité incendie
La Loi Morange sur l'installation d'au moins un Détecteur Avertisseur Autonome de Fumée (D.A.A.F) : le décret est publié.
Le décret fixant les modalités d'application a été publié le 10 janvier 2011 : le 8 Mars 2015 au plus tard tous les logements devront être équipés d'au moins un détecteur de fumée.
 
En savoir plus:
 
- décret n°2011-36
 
- communiqué de presse
 
- dossier détecteur de fumée
 

* Conseils aux personnes âgées
Les personnes âgées, parfois plus vulnérables ou isolées, sont trop souvent les premières victimes de la lâcheté et de la ruse de certains agresseurs ou voleurs.
Mais quelques simples "réflexes sécurité" permettent de se prémunir de cette délinquance, qui n'a rien d'une fatalité.
La police nationale vient d'éditer un guide de ces règles de sécurité de tous les jours.
 
- conseils aux personnes âgées
 

* Handicap & Tourisme
Toujours un chemin, la première collection de guides touristiques Européens, pour les personnes à mobilité réduite.
 
- Toujours un chemin
 

* Attention aux arnaques
Pour faire un Don en confiance, vérifiez sur le site du " Comité de la Charte ", l'agrément de l'association ou de la fondation qui font appel à votre générosité:
 
- Comité de la Charte
 

* Grippe A
Des questions, une interrogation, n'hésitez pas à vous renseigner sur les sites officiels:
 
        ---> France
- Institut National de Veille Sanitaire
 
- Pandémie Grippale
 
- L'espace Grippe
 
        ---> Monde
- Organisation Mondiale de la Santé
 

* Internet
Un site éducatif du consommateur sur Internet:
 
- Dolceta
 

* Environnement
390 Kg de déchets par personne et par an, c'est beaucoup.
Si on les réduisait?
En adoptant des gestes simples.
 
En savoir plus:
 
- reduisonsnosdechets.fr
 

* Vie pratique
Le covoiturage dans les Landes.
 
- Conseil Général des Landes
 
- Easy Covoiturage
 

* Eco - déchets
Une façon de traiter les résidus organiques:
 
- le lombricompostage
 
* * * * * * * * * * * * * * * *